Habiter : des histoires de rencontres qui parlent d’habitudes et d’environnements​

 

À travers un podcast et une exposition participative itinérante, nous interrogeons la notion d’habiter. Ca veut dire quoi habiter ? Que construisons-nous entre nous? Que cultivons-nous de nos cultures? Quelle est la place du travail, de l’éducation? Quelles sont les voix de celleux qui réfléchissent à ces questions? Cette exposition et ce podcast sont le fruit d’un travail d’enquêtes et de réflexions menés entre mars 2021 et janvier 2022. Le but est de faire voir, entendre et sentir des points de vue, des questions, des voix de tous et toutes. 

Habiter, des histoires de rencontres - le podcast

Le podcast « Habiter, des histoires de rencontres » propose d’explorer et de questionner ce que signifie habiter par l’écoute d’une diversité de témoignages. Ces témoignages sont issus d’entretiens et d’interviews réalisés en 2021 lors d’une itinérance en France, à la rencontre de lieux et de personnes qui essaient d’habiter la Terre de façon plus durable. 

Conçus comme un patchwork de voix, ces six épisodes thématiques parlent de construire, de collectifs, du travail, de cultiver, d’éducation et de personnes qui nous inspirent. Bonne écoute. 

Accès à la transcription intégrale par épisode : construire, collectif, travail, cultiver, éducation, portraits

 

Disponible sur Spotify et Soundcloud.

 

Faire son chemin: penser et pratiquer une didactique artistique par le prisme de l'écologisme · mémoire de DNSEP

 
DSC00475 copielow_edited.png
DSC00460 copielow_edited.png
DSC00479 copie_edited.png
DSC00472 copielow_edited.png

Mémoire de fin d'études, disponible en ligne ici

Faire son chemin est le fruit d’une réflexion menée à deux. Pensé comme un cheminement, il propose une déambulation dans notre manière d’appréhender l’écologie et l’éducation. Le funambule marche sur le fil d’une écologie mêlant créativité, curiosité et engagement. Le somnambule quant à lui, rêve d’une didactique artistique engagée dans le fond comme dans les formes. 

Ce chemin se trace à la mesure de nos pas. 

Vers où dirigez-vous les vôtres? 

 

« On y entend que dans le mot « nous » quelque chose (mais quoi au juste ?) se noue, doit se nouer et pourra donc aussi bien se dénouer ; on se dit que « nous » est une affaire de liens, d’attachements, de mêlements, d’interdépendance et d’arrachements, et de démêlements et de dénouements – plutôt que d’appartenance ou d’identification. »

- Marielle Macé (2019), Nos cabanes, Verdier

Cercle de cultures· itinérance à vélo et en train

Cercle de Cultures est un projet d’apprentissages en itinérance. De mars à mai 2021, nous avons parcouru la France (en train et à vélo) à la rencontre de lieux habités par des personnes qui mettent les cultures et les connaissances de la Terre au centre de leurs pratiques. Notre but est de prêter notre voix à ces éducations parallèles, populaires, collectives et de nous éduquer nous-aussi à des démarches artistiques plus respectueuses de l’environnement, des humains et des non-humains.

Au cours de nos pérégrinations et de nos rencontres, nous avons cueilli des paroles et des images. Nous tenions chacune un carnet de voyages, nous captions des récits, des photos et des vidéos. Sans prétendre à l’exhaustivité des démarches de la transition, nous souhaitions ouvrir nos esprits et attiser le feu de notre curiosité.

 

En cliquant sur les images ci-dessous, vous pourrez découvrir… : 

  • Le Quartier libre des lentillères (une zone à défendre à Dijon), 

  • Simone (un tiers-lieu artistique en milieu rural en Haute-Marne),

  • Le Moulin du Verger (une papeterie d’artisanat d’art à Angoulême), 

  • Fontaine-Daniel (un village au potentiel du pouvoir d’agir de Mayenne), 

  • Hameaux Légers (une association dynamique qui rêve d’habitat réversible en Bretagne), 

  • Couleur Garance (une SCOP de teintures naturelles dans le Lubéron).

 
1/1

Le tour du monde des flamants · application intéractive

Application interactive présentant les flamants dans le monde.

Il existe six espèces de flamants dans monde : les Flamants Roses, Nains, Chiliens, des Andes, des Caraïbes et de James. Ces espèces ont beaucoup en commun, mais chacune a aussi ses particularités.

En créant une application interactive à leur sujet nous avons cherché à mettre en images ces informations afin de permettre aux usager·es d’explorer les différentes scènes de l’application pour y découvrir ces animaux à leur tour. Notre intention a été de renseigner le public sur le mode de vie de ces espèces et de sensibiliser à leur conservation. En effet, certaines espèces de flamants voient leur nombre décroitre et leurs habitats se dégrader. Mettre en avant leurs besoins est une invitation à en prendre soin.

 
.png
Capture d’écran 2022-07-02 à 13.04.34.png
  • Facebook
  • Instagram
titre-site-instagram.png